Le 31 août dernier, Mme Hasson, Présidente de la CNSPA de 1980 à 2014, était élevée au grade de Chevalier de la Légion d'Honneur,

par le Dr Vre M. Bernardin, Président actuel de la CNSPA

28 octobre 2016

C- les CONVIVES -012

Madame la Présidente, chère Amie,

 

La Confédération Nationale des S.P.A. de France, reconnue d'utilité publique, coordonne les activités de deux cent cinquante-sept Associations autonomes à travers la métropole et les D.O.M. – T.O.M. La C.N.S.P.A. est le plus important organisme fédérateur de protection des animaux en France.

Vous avez assuré, avec compétence, efficacité et rigueur sa présidence depuis le 31 mai 1980.

Vous êtes titulaire, au grade de Chevalier, de l'Ordre du Mérite National ainsi que, au même grade de l'ordre du Mérite Agricole.

Après avoir exercé les activités d'expert-comptable et de commissaire aux comptes près de la Cour d'Appel de Lyon, vous avez débuté vos actions de soutien à la cause animale au sein de l'association « S.P.A. de Lyon et du Sud-Est » dont vous devîntes Présidente le 18 décembre 1964.

Votre vie est jalonnée par des animations dans le cadre de ce thème sociétal fort :

  • 31 mai 1980, Présidence de la CNSPA
  • Depuis le 17 avril 1985, Présidence de la S.P.A. de Grasse (refuge de l'Espoir, à Mougins)
  • Depuis le 20 janvier 1994, Présidence de la Fondation Caillard, à Vence,
  • Depuis le 20 décembre 2002, Présidence de la S.P.A. Nord-Isère à Renage.

Pour ce qui concerne notre Confédération Nationale, vous avez su lui donner une forte réceptivité parmi les grandes associations de défense des animaux.

A ce titre, vous avez su la faire reconnaitre d'Utilité Publique en 1990 et vous avez fait organiser, tous les deux ans, un Congrès National dans une grande agglomération régionale.

Dans l'intervalle, vous avez assuré, à la faveur de nombreux déplacements dans et hors l'Hexagone, des contacts directs avec les responsables des Associations confédérées, soit individuellement, soit à la faveur de rencontres régionales. Tous les problèmes douloureux et difficiles posés par les nombreuses versions de la maltraitance animale, tant sur le plan social, vétérinaire que judiciaire sont alors abordés pour le mieux-être des animaux qui nous entourent.

Votre grande expérience et votre sagesse vous ont valu l'estime et l'écoute, non seulement de vos pairs, mais également celles des organismes professionnels vétérinaires et de l'Administration ministérielle, particulièrement celle de notre Ministère de tutelle, le Ministère de l'Agriculture.

Je me dois, avant de terminer, d'évoquer le souvenir de votre époux qui a, en son temps, été pour vos intentions et vos actions un soutien indéfectible.

« Au nom du Président de la République et en vertu des pouvoirs qui nous ont été conférés, nous vous faisons

Chevalier dans l'Ordre National de la Légion d'Honneur »

Ce 31 août 2016,

Dr Vre M. Bernardin