Confédération Nationale des SPA de France Défense de l'animal - 260 refuges

Quel avenir pour 180 000 animaux et leurs 260 refuges en 2018 ?

Faites un don pour sauver les animaux de votre région

12 décembre 2017

Faites un don à la SPA de votre région

Une année 2017 très rude pour les SPA indépendantes

Début 2017, l'application obligatoire d'une convention collective augmente de 5 à 10 % leurs charges salariales.

Eté 2017 : on annonce la baisse drastique des emplois aidés, qui constituent une grande partie des salariés employés par ces petites associations locales et qui permettent d'assurer la continuité et la pérennité des soins.

Demain, sans vos dons, comment feront ces associations pour assurer leur mission de protection animale, comme elles le font aujourd'hui dans 95 de nos départements ?

Et l'arrivée des grands froids fragilise encore les refuges et leurs protégés

En hiver, les besoins des animaux sont plus importants : il leur faut une nourriture plus riche et plus abondante, plus de chauffage, plus de soins vétérinaires. Toutes les factures sont plus élevées alors que les finances des refuges sont déjà au plus bas.

 

 

Car ce sont les refuges indépendants qui accueillent 80% des animaux

Les refuges indépendants accueillent 80% des animaux perdus ou abandonnés en France, soit 180 000 par an. Beaucoup d'entre eux humanisent l'obligation légale de fourrière des communes en permettant aux animaux abandonnés sur la voie publique de retrouver un 2ème foyer.

Et ils sont administrés par des passionnés qui gèrent les pires difficultés administratives et techniques bénévolement.

Demain, pouvez-vous imaginer votre région sans refuge pour les animaux ?

Or, sans subvention, les refuges ne subsistent qu'avec les dons des particuliers.

Et en hiver, les refuges indépendants ont plus que jamais besoin de votre soutien pour sauver les animaux de votre région.

Pour aider les animaux, faites un don à votre SPA locale

Il lui sera versé directement et intégralement.

66% de déduction fiscale : un don de 50 € par exemple, ne vous revient qu’à 17 €. Cliquez ici