Confédération Nationale des SPA de France Défense de l'animal - 260 refuges

Si vous avez perdu votre chat ou votre chien, ne tardez pas !

20 novembre 2017

Chien ou chat perdu ? Contactez la fourrière au plus vite !

Si vous avez perdu votre chien ou votre chat, ne passez pas une semaine avant de chercher à savoir où il traine ! Voilà un des conseils que pourrait vous donner Grégory Malfait le directeur du refuge fourrière LPA de Lille. Partout en France, ceux qui exercent, comme lui, cette activité sont à même de savoir à quel point les unités de temps sont précieuses. Les heures, les minutes, les secondes passent vite quand on sait que vous ne disposez que de huit jours ouvrés pour récupérer votre animal en fourrière…

Les explications en vidéo

 

Voici le texte de loi qui l'indique :

Art L 211-25 « A l'issue d'un délai franc de garde de huit jours ouvrés, si l'animal n'a pas été réclamé par son propriétaire, il est considéré comme abandonné et devient la propriété du gestionnaire de la fourrière, qui peut en disposer dans les conditions définies ci-après. »

Les animaux domestiques n'ont plus le droit d'errer sur la voie publique !

Fini le temps bucolique où votre chien pouvait faire un tour en solitaire pour aller compter fleurette aux chiennes du quartier. Depuis 1999, la loi exige des maires de toutes les communes de France de récupérer les animaux qui errent sur la voie publique.

L'article L. 211-24 du Code rural est on ne peut plus clair :

« Chaque commune doit disposer soit d'une fourrière communale apte à l'accueil et à la garde des chiens et chats trouvés errants ou en état de divagation (…) »

Pour les chats aussi, c'est devenu compliqué, il va leurs falloir apprendre à compter. Voilà ce que disent les textes de loi :

« Est considéré comme en état de divagation tout chat non identifié trouvé à plus de 200 mètres des habitations ou tout chat trouvé à plus de 1 000 mètres du domicile de son maître et qui n'est pas sous la surveillance immédiate de celui-ci, ainsi que tout chat dont le propriétaire n'est pas connu et qui est saisi sur la voie publique ou sur la propriété d'autrui. »

 Autant dire ici que votre chien ou votre chat doit avoir une solide connaissance topographique et juridique avant d'aller mettre la patte ailleurs que dans votre jardin ou votre appartement. Si il n'a pas encore compris les règles de propriété si chères à notre République, mieux vaut qu'il se fie à votre clairvoyance.

Identifiez son chat ou son chien : c'est obligatoire mais c'est surtout malin !

Il y a surement un autre texte de loi que votre animal n'a pas encore assimilé, c'est qu'il est votre propriété ! Peut être aurez vous du mal, vous aussi, à accepter qu'on puisse s'approprier un être vivant mais il faut le savoir tous les chiens, les chats et les furets du pays doivent être identifiés (par tatouage ou par puce électronique) c'est obligatoire ! Évidemment être propriétaire d'un animal vous donne une sacré responsabilité mais l'identification permettra, non seulement, de facilement le retrouver si il arrive dans une fourrière mais aussi de prouver qu'il est bien votre animal chéri.

C'est l'article L. 211-25. – I. qui le dit ;

« Lorsque les chiens et les chats accueillis dans la fourrière sont identifiés conformément à l'article L. 214-5 ou par le port d'un collier où figurent le nom et l'adresse de leur maître, le gestionnaire de la fourrière recherche, dans les plus brefs délais, le propriétaire de l'animal. »

Car, c'est bien connu, les chiens et les chats ont tout un tas de qualités qui les rendent attachants. Malheureusement, dans une fourrière, c'est surtout, le fait qu'ils ne leurs manquent plus que la parole qui pose un véritable problème. La robe d'un labrador sable ou d'un chat noir ne suffira pas pour indiquer sa provenance. Il faut souligner que le fait d'avoir mis un collier avec une médaille à votre animal est insuffisant. Il vaudra mieux pour l'identifier sérieusement qu'il ait un tatouage ou une puce électronique. N'imaginez pas pour autant que ce dernier outil technologique est une balise GPS qui permettra de savoir où votre animal est situé. Il permettra uniquement à un vétérinaire ou au gestionnaire de la fourrière de lire les informations fournies par le fichier des identifications électroniques des carnivores domestiques.

L'ICAD qui gère ce fichier vous permettra de signaler que votre animal a été perdu ( par téléphone au 0810 778 778 sur le site icad.fr ou sur l'application Filalapat ) ou à un particuliers qui passera chez un vétérinaire de signaler qu'il a été trouvé. Encore une petite condition indispensable à vos retrouvailles : il ne faut pas oublier de mettre à jour vos coordonnées sur ce fichier…

Un article d'Alain Lambert et de Marie Christine Lebreton de la Société Havraise de Protection Animale