Confédération Nationale des SPA de France Défense de l'animal - 260 refuges

Diesel : 2 ans déjà…

Le 18 novembre 2015, lors de l’assaut du RAID à Saint Denis (93), le chien d’assaut du RAID, Diesel, perdait la vie pour sauver les nôtres.

13 novembre 2017

anniversaire de la mort de Diesel, chien malinois tué suite aux attentats de Paris

A l'occasion du 2ème anniversaire de sa mort, lors d'une cérémonie sobre au sein de notre refuge de Neuillé le Lierre (Indre et Loire), et en présence d'une centaine de représentants d'associations confédérées, le vice-président de la CNSPA a prononcé un discours émouvant à l'issue duquel il a remis la médaille d'honneur du Général de GRAMMONT à  « J.. », le maître du chien Diesel, présent pour l'occasion.

 

Retrouvez le discours, les images et les temps forts de cette cérémonie sur notre site partenaire 260 refuges.fr

 

(Extraits du discours)

Il s’appelait Diesel

 

C’était quelques jours après les attentats de Paris, les actes terroristes les plus meurtriers perpétrés en France depuis la seconde guerre mondiale…

 

Le 18 novembre 2015, le RAID intervient à St Denis (93) pour interpeller des terroristes. C’est une opération d’une rare intensité, qui durera de longues heures, se soldera par la neutralisation des malfaiteurs et permettra, plus tard, l’interpellation de plusieurs co-auteurs et complices.

Cinq policiers sont blessés et un chien d’assaut du RAID, malinois de 7 ans, y perd la vie.

 

En quelques heures, l’émotion que le peuple français manifeste pour cet animal prend une ampleur extraordinaire et inattendue et gagne même les pays étrangers.

Durant plus de 4 années, Diesel et J… son maître, ont formé une équipe inaltérable au sein du groupe cynotechnique du RAID,  travaillant sans relâche pour se maintenir au rang de l’excellence.

A l’approche de l’hiver 2015, Diesel va avoir 7 ans et voit la retraite approcher : il va bientôt rejoindre une famille qui l’attend pour l’été 2016…

Cette nuit du 18 novembre, le calme est revenu après les longs échanges de tirs et explosions de grenades, et Diesel part, seul, en éclaireur.

…Il ne reviendra pas. Victime du devoir, il aura donné sa vie pour épargner celle de ses collègues policiers, mais aussi celle de gens comme nous tous, devenus des cibles potentielles de la barbarie ordinaire qui vient de transformer profondément notre pays.

 

La Confédération Nationale des SPA de France a décerné à Diesel la médaille d’honneur du Général de Grammont, qui, en 1850, a laissé son nom à la première loi sur la protection des animaux.

 

Deux ans après la mort de Diesel, bien davantage que le monde de la protection animale, c’est notre pays tout entier qui remercie une nouvelle fois son « meilleur ami » et salue sa mémoire avec un très profond respect.