L’homme et l’animal ont entretenu une relation spéciale et harmonieuse depuis plusieurs décennies. Malheureusement, la cruauté inhumaine des hommes envers les animaux (domestiques) continue d’être impunie dans le monde entier. Il est donc devenu important de lutter contre la maltraitance animale. Justement, voici quelques solutions pour protéger les animaux.

Lutte contre l’abandon

Il a été prouvé scientifiquement que les animaux sont capables d’éprouver des sentiments (joie, tristesse, peur, colère, etc.). Il est donc inhumain de les maltraiter ou de les faire souffrir. L’abandon est sans doute la pire souffrance que l’on puisse faire subir à un chien ou à un chat. Selon une étude récente, pas moins de 100 000 animaux domestiques sont abandonnés chaque année en France. De ce fait, les personnes qui les considèrent comme des biens de consommation existent vraiment. La meilleure solution pour lutter contre cette forme de maltraitance des animaux consiste à dénoncer les abus à l’égard des droits des animaux. Il faudra également sensibiliser la société à cet égard.

Lutte contre la maltraitance

La cruauté faite aux animaux est tout simplement inacceptable. Comme on le sait déjà, ce sont des êtres vivants dotés de sentiments. L’homme doit apprendre à respecter l’animal afin de conserver une relation continue et durable entre les deux espèces. Il est triste de voir un chien, un chat, un hamster ou un lapin maltraité par une personne pour un rien. En général, un méchant maitre n’ose jamais brutaliser son animal de compagnie en public. Il préfère le faire dans des endroits plus discrets. Bien entendu, il est tout à fait possible de l’attraper en flagrant délit à l’aide d’une caméra.

La stérilisation

Contrairement à ce que pensent certaines personnes, la stérilisation précoce des chats constitue un acte de protection. La raison est simple, les chats femelles peuvent donner naissance à 20 000 petits félins en 4 ans. Et il est impossible de les garder à la maison. Mais l’abandon n’est pas la solution. Il serait plus judicieux de stériliser son chat afin d’assurer son avenir. Seul un vétérinaire peut réaliser cette opération. Un chaton âgé de 8 semaines peut être stérilisé, à condition d’obtenir l’accord du propriétaire.

Les trafics d’animaux

Le trafic d’animaux sauvages est un délit puni par la loi en France et en Europe. En ce qui concerne le commerce d’animaux domestiques entre particuliers, il est réglementé par la loi depuis le 1er janvier 2016. Il est désormais obligatoire de posséder la capacité d’éleveur pour vendre des chats ou des chiens sur le marché français. Il faudra également disposer de locaux qui répondent à des normes strictes pour exercer cette activité. Les personnes qui font des trafics d’animaux sur le territoire français sont passibles d’une amende de 7 500 euros. Les informations suivantes doivent figurer dans les petites annonces de vente de chiots, de chatons ou d’autres animaux de compagnie :

  • Un numéro SIREN
  • L’âge des animaux à vendre
  • Le numéro d’identification
  • L’inscription ou non à un livre généalogique

Le nombre d’animaux de la portée